Analyses traditionnelles des rêves

L’analyse des rêves ne débute pas avec Freud, loin de là. Depuis des Temps très anciens, des hommes de foi ou des hommes de sciences se sont penchés sur ces étranges messages nocturnes.

.

Quelles sont les méthodes traditionnelles d’interprétations des rêves? Que nous apprennent-elles sur l’Histoire de ce que T.Nathan nomme l’onirocritique (l’analyse des rêves)? Cette plongée dans l’Histoire est également très précieuse pour mieux comprendre les rêves eux-mêmes.

.

Voyons donc ensemble les principaux documents audios et vidéos sur cette question.

.

.

Ethnopsychiatrie : Tobie Nathan et les rêves

Personnage parfois controversé ou polémique, Tobie Nathan, professeur de psychologie et ethnopsychologue, n’en reste pas moins un intellectuel brillant, à la culture immense. Il a créé l’ethnopsychiatrie, discipline qui a pour but d’étudier les troubles psychiatriques et leurs liens avec les différentes cultures du monde. Il s’est également penché sur les rêves et leur interprétation traditionnelle à travers deux ouvrages : Les Secrets de vos Rêves et La Nouvelle Interprétation des Rêves.

.

Dans tes rêves: Entretien avec Tobie Nathan

Interview de l’ethnopsychiatre Tobie Nathan. Extrait de « Faut pas croire » , une émission de la Radio Télévision Suisse, samedi 15 avril 2017.

Il explique notamment un point très intéressant de sa compréhension des rêves. Pour T.Nathan les rêves ne parlent pas du passé mais de l’avenir c’est-à-dire qu’ils « font le brouillon du lendemain » et traitent des problèmes à venir. D’où les théories autour des « rêves prémonitoires ». Un point de vue très éclairant qui permet d’ouvrir notre perspective sur ce qui se joue la nuit et sur la fonction des rêves.

.

« L’interprétation des rêves a-t-elle un sens? » : Conférence sur l’interprétation traditionnelle des rêves

Dans cette conférence donnée pour l’Espace des Sciences, L’ethnopsychiatre Tobie Nathan nous brosse une histoire de l’interprétation des rêves, des Grecs aux Arabes en passant par les Indiens d’Amérique du Sud.

Il montre notamment comment, chez de nombreux peuples, le rêve est un espace public où le rêveur peut être amené à rencontrer des « invisibles ». Rêver, c’est alors se mettre en lien avec les morts et avec une parole transgénérationnelle qui ancre le rêveur dans ce vaste collectif immémorial qui entrelace les vivants et les morts.

.

.

Les rêves dans l’Histoire

Comment lisait-on les rêves, pensait-on les rêves dans les temps anciens? D’ailleurs, rêvait-on de la même manière? les hommes faisaient-ils les mêmes rêves au Moyen Âge ou dans l’Antiquité? Le regard que les historiens portent sur les rêves est essentiel car il nous permet de mieux comprendre comment la vie nocturne est intimement prise dans un bain historique et culturel. On ne rêve pas qu’avec son cerveau mais également avec sa culture et avec son époque.

.

Rêver au Moyen Âge: oracles, divinations et révélations

L’émission de France Culture, « La Fabrique de l’Histoire », consacre une émission à la compréhension des rêves au Moyen-Âge et au XVIIe siècle. Une émission passionnante qui montre comment le regard qu’ont posé les hommes sur les rêves change à cette époque. Avec Gisèle Besson, auteure de Rêver de soi Les songes autobiographiques au Moyen Âge et Juliette Lancelle, auteure de « L’interprétation des rêves dans la France des XVIIe et XVIIIe siècles ».

.

Rêver sous le Troisième Reich

Une émission passionnante qui revient sur un document étonnant qui nous en apprend beaucoup sur les rêves et sur l’histoire de l’Allemagne nazie:

Charlotte Beradt, intellectuelle allemande juive est terrifiée par l’arrivée des nazis au pouvoir. Comment continuer à agir et à penser dans une telle situation? C’est en dormant que la jeune femme trouve un moyen d’agir. Elle collecte près de 300 rêves auprès des Berlinois, chefs d’entreprise, femmes de ménage ou petits commerçants. Un livre paraîtra bien plus tard après la guerre, après Auschwitz:  Rêver sous le Troisième Reich.

Avec Martine Leibovici, professeure en Philosophie Politique, auteure de l’introduction de Rêver sous le Troisième Reich et Johann Chapoutot, spécialiste du nazisme, professeur d’histoire à Paris-Sorbonne.

.

Histoire de la science des rêves

L’histoire des interprétations scientifiques ou médicales du rêve ne naît pas avec Freud mais s’inscrit au contraire dans l’histoire de la médecine occidentale et orientale. Au XIXe siècle les rêves deviennent des objets d’investigation : des savants notent leurs visions nocturnes. C’est sur ce terreau que germe la psychanalyse.

Jacqueline Carroy, historienne des sciences à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) retrace dans cette conférence de 2016, les premiers temps de l’interprétation scientifique des rêves.

 

Les derniers articles par vincent Joly (tout voir)
Analyses traditionnelles des rêves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *