Rêve et Gestalt Thérapie

Les écoles de psychanalyse sont loin d’être les seules à s’être penchées sur le fonctionnement des rêves au XXe siècle.

La Gestalt Thérapie a développé une approche spécifique de l’interprétation des rêves qui est tout à fait intéressante et pourtant assez peu connue en France.

Je retiendrais trois grandes dimensions de cette manière de penser les rêves :

-le rêve est une expérience plus qu’un message

-les différents éléments du rêve représentent tous le rêveur

-le rêve est une gestalt inachevée

le rêve en thérapie gestalt

La Gestalt Thérapie

La Gestalt Thérapie est une école de thérapie élaborée dans les années 1930 par Fritz et Laura Perls.

Située au carrefour de la psychanalyse, de la thérapie humaniste et de la psychologie de la forme, elle met l’accent sur la manière singulière de chacun d’être au monde et d’entrer en contact avec ce dernier.

Dans la vidéo ci-dessous, des gestalt thérapeutes italiens présentent l’histoire de ce mouvement :

Le rêve comme expérience

La Gestalt Thérapie pense le rêve comme une expérience plus que comme un message à déchiffrer. C’est donc la dimension vécue du rêve qui compte d’abord. Le rêve n’est pas perçu comme un texte qu’il s’agirait de mettre à distance puis de comprendre ou de déchiffrer. Il s’agit d’un moment de vie dont les bénéfices sont d’abord expérientiels et émotionnels. Comme les jungiens, les gestaltistes voient dans le rêve une occasion pour unifier différentes dimensions du Soi. La thérapie va être un moment pour faire revivre le rêve de manière à le compléter.

C’est ce qu’explique Fritz Perls dans Rêve et existence en Gestalt Thérapie :

« En Gestalt-thérapie, nous n’interprétons pas les rêves. Au lieu d’analyser, d’autopsier le rêve, nous voulons le ramener à la vie. La façon d’y parvenir est de revivre le rêve comme s’il se déroulait actuellement. Au lieu de le raconter comme si c’était une histoire passée, mettez-le en action, jouez-le au présent pour qu’il devienne une partie de vous-même, que vous y soyez vraiment impliqué. […]. Si vous voulez travailler seul un rêve, écrivez-le, dressez la liste de tous ses éléments, de tous ses détails, puis travaillez les chacun en devenant chacun d’entre eux. […] ».

Le rêve comme représentation de soi

Autre point particulièrement intéressant, les gestaltistes, s’inscrivant là encore dans une tradition jungienne, vont voir dans tous les éléments du rêve l’expression de fragments de notre personnalité. Si dans un rêve, par exemple, je vois un lac calme et paisible, il représentera une partie de moi-même. Si un peu plus tard apparaît un volcan menaçant et destructeur, il représentera une autre facette de ma personnalité.

Comme le dit Perls :

« […] les différentes parties du rêve sont des fragments de notre personnalité. Puisque notre but est de faire de chacun d’entre nous une personne intégrée, unifiée, ce que nous devons faire pour cela est de recoller les différents morceaux du rêve. Nous devons rapporter à soi ces parties projetées ou fragmentées de notre personnalité, ainsi que le potentiel caché du rêve »

En séance, et c’est là une des spécificités de cette approche, chaque patient est invité à interpréter tour à tour les différents éléments de son rêve. Les personnages (humains ou non humains) sont bien sûr joués mais c’est également le cas des objets (maison, table, bijou, etc.) des lieux (forêt, lac, grotte…) voire des émotions elles-mêmes. Il s’agit de retrouver sensoriellement et non intellectuellement avec ces différents éléments. Pour les gestaltistes, en s’investissant dans l’interprétation de chaque élément de son rêve, le patient se réapproprie cette partie de lui-même, mise de côté à l’état vigile. C’est ce qu’explique F.Perls lorsqu’il écrit :

« Transformez-vous en chacun de ces éléments différents. Devenez vraiment cette chose, quelle qu’elle soit dans le rêve, devenez-le. Utilisez votre imagination. Devenez cette grenouille hideuse, ou ce qui est, la chose vivante, la chose morte, le démon, et cessez de penser. Perdez votre intellect et venez à vos sens. Chaque petit morceau fait partie du puzzle, qui, assemblé, fera un tout plus vaste, une personnalité plus forte, plus heureuse. Une personnalité plus complètement réelle ».

(voir également : Caudron, Stéphane, et al. « Deux approches du rêve en Gestalt-Thérapie », Cahiers de Gestalt-thérapie, vol. 10, no. 2, 2001, pp. 29-53. )

rêve gestalt therapie

Le rêve : une forme inachevée

Rêve et Gestalt

Dernier point, le rêve est vu comme une gestalt inachevée. Pour le dire rapidement, une gestalt est une forme globale qui ne se réduit pas à la somme de ses parties (comme une mélodie ne se réduit pas à la somme des notes qui la compose). De même dans notre manière de percevoir nous reconnaissons des formes de manière globale sans être dans la simple addition de petits détails.

Par analogie, le rêve va être vue comme une forme (disons un scénario mais pas uniquement) qui n’est souvent pas arrivée à son terme. Dans cette perspective, si le rêve affleure spontanément à la conscience lors du réveil, c’est qu’il n’a pas été totalement « digéré ». Les processus émotionnels qui étaient à l’œuvre lorsqu’il se déroulait n’ont pas totalement aboutis (par exemple certains éléments du Soi représentés dans le rêve n’ont pas pu être pleinement intégrés).

Thérapie et poursuite du rêve

Le rôle du thérapeute est alors de participer à continuer le travail du rêve. Le thérapeute va, par exemple, proposer au patient de raconter le rêve au présent puis de le terminer de la manière qui le souhaite en le mettant en scène à la manière d’un psychodrame, afin de liquider la tension psychique inconsciente d’une « situation inachevée ».

Afin de compléter cette gestalt onirique et mieux intégrer les différentes facettes du Soi manifestées par le rêve, F.Perls propose différentes techniques qui sont toutes habitées d’un même esprit. Citons par exemple :

• Faire le récit du rêve au présent
• Interpréter les différents éléments du rêve à la première personne.
• Porter une attention plus particulière à certains éléments du rêve en fonction de la charge affective que semble leur porter le patient.

• Chercher à faire revivre le rêve de la manière la moins mentalisée possible.

• Mettre en dialogue différents éléments, comme dialogueraient et se réconcilieraient certains éléments du Soi.

Pour aller plus loin:

Le rêve en thérapie par F.Perls

Dans ce document particulièrement intéressant datant de 1970, Fritz Perls montre la manière dont il travaille avec les rêves.

Après qu’une personne, Madeleine, lui ait rapporté un rêve qu’elle a fait de manière récurrente, il l’aide à mettre à jour et à réunifier les différentes dimension d’elles qui se déploient dans ce rêve.

La vidéo n’a pas de sous-titrage mais elle n’est pas trop difficile à comprendre, l’analyse du rêve commence à la cinquième minute.

Rêve et Gestalt Thérapie
Résumé
Gestalt Thérapie : Une autre manière de penser les rêves.
Nom de l’article
Gestalt Thérapie : Une autre manière de penser les rêves.
Description
La Gestalt Thérapie a développé une approche spécifique de l’interprétation des rêves qui est tout à fait intéressante et pourtant assez peu connue en France. Ici c'est la dimension vécue du rêve qui prime. De plus, tous les éléments du rêve sont vus l’expression de fragments de notre personnalité. En séance, le thérapeute va chercher à continuer le travail du rêve.
Auteur

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :